Clavier-Braille

© Institut Nazareth et Louis-Braille, 2007–2008
Développé par Normand Lamoureux, SRDV

Manuel d'utilisation

Sommaire de cette page :

Haut

Lancer

Pour utiliser Clavier-Braille, lancez votre éditeur ou votre traitement de texte d'une part, et Clavier-Braille de l'autre. C'est tout.

Pour lancer Clavier-Braille, sélectionnez le raccourci Clavier-Braille qui se trouve sur votre Bureau et appuyez sur Entrée. Si vous utilisez Clavier-Braille depuis une clé USB, accédez au contenu de la clé, sélectionnez le fichier Clavier-Braille.exe et appuyez sur Entrée.

Haut

Quitter

Il existe au moins 2 façons de quitter Clavier-Braille. La plus directe consiste à faire Windows + K et à confirmer la fermeture de l'application en choisissant Oui.

Appuyez sur Insère + 1 avant de faire cette commande si vous utilisez JAWS ®.

La deuxième façon de quitter Clavier-Braille consiste à atteindre la zone de notification, à ouvrir le menu contextuel de Clavier-Braille, à choisir l'option Fermer et à confirmer la fermeture.

Haut

Changer une option

Clavier-Braille émet un bip lorsqu'il se lance et deux bips au moment de quitter. On peut modifier ce comportement en changeant les options par défaut.

Pour changer les options par défaut de Clavier-Braille, appuyez sur Windows + O, faites les changements voulus et appuyez sur le bouton OK.

Clavier-Braille se relancera de lui-même pour prendre en charge les nouvelles options.

Haut

Contrairement à la plupart des autres logiciels, Clavier-Braille ne s'ouvre pas dans une fenêtre, mais dans la zone de notification — également appelée zone système.

Clavier-Braille posède un menu contextuel. Pour ouvrir ce menu, appuyez sur Windows + B pour accéder à la zone de notification. De là, utilisez Flèche gauche ou Flèche droite pour aller d'une icône à l'autre, arrêtez-vous sur l'icône de Clavier-Braille et appuyez sur la touche Menu contextuel.

Le menu contextuel de Clavier-Braille comporte 3 items. Utilisez Flèche haut ou Flèche bas pour aller d'un item à l'autre, et la touche Entrée pour valider votre choix.

Choisissez l'item À propos… pour obtenir des renseignements généraux sur Clavier-Braille. Choisissez l'item Options… pour modifier les options de configuration de Clavier-Braille. Enfin, choisissez l'item Quitter pour revenir au fonctionnement normal de votre clavier.

Pour refermer le menu contextuel de Clavier-Braille sans faire de choix, appuyez sur Échappement.

Haut

Écrire

Lorsque Clavier-Braille est actif, la touche F devient le point braille 1, la touche D le point 2, la touche S le point 3, la touche J le point 4, la touche K le point 5 et la touche L le point 6. Les points 7 et 8 dépendent du clavier utilisé.

Sur un clavier de type QWERTY, la touche A devient la point braille 7 et la touche point-virgule, le point braille 8. Sur un clavier de type AZERTY, c'est plutôt la touche Q qui devient le point braille 7, et la touche M le point 8.

En braille, la lettre n minuscule se compose des points 1, 3, 4 et 5. Pour taper cette lettre avec Clavier-Braille, il faut enfoncer les touches F, S, J et K en même temps. Le même raisonnement vaut pour la production des autres caractères.

Haut

Braille informatique

Les tables braille utilisées par Clavier-Braille sont des tables braille 8 points. Ces tables sont constituées de façon à ce qu'un caractère corresponde toujours à un seul signe braille et vice-versa. Les lettres majuscules et les chiffres, par exemple, ne doivent donc pas être précédés d'un signe spécial comme c'est le cas en braille 6 points.

Consultez la description des caractères de la table braille que vous utilisez pour savoir comment les représenter en braille. La description complète de chacune des tables braille supportées par Clavier-Braille se trouve dans la section Tables braille.

Haut

Particularités

Sur un véritable clavier braille on pourrait, par exemple, enfoncer les points 1, 3 et 4 d'un seul coup, attendre un peu et, pour autant qu'on n'a pas encore relâché les touches, terminer la composition d'un n en enfonçant le point 5. Avec Clavier-Braille la première série de touches enfoncées produira un m minuscule et le fait d'enfoncer ensuite le point 5 produira un n minuscule.

Si on ne relâche pas toutes les touches, le fait d'enfoncer un nouveau point aura donc pour effet de générer un caractère correspondant à l'ensemble des points enfoncés.

Sur un véritable clavier braille le fait, par exemple, d'enfoncer les points 1, 3 et 4, de relâcher seulement le point 4 et d'enfoncer ensuite le point 2 aura pour effet de produire un p minuscule. Avec Clavier-Braille la même séquence d'action produira d'abord un m minuscule, puis un l minuscule.

Autrement dit, le fait d'enfoncer un certain nombre de points, d'en relâcher un et d'en enfoncer un autre à la place aura pour effet de produire un premier caractère, puis un deuxième. Le premier caractère correspondra à l'ensemble des points enfoncés, et le deuxième aussi.

Il ressort de ce qu'on vient de dire que le simple fait d'enfoncer un point a toujours pour effet de produire un caractère.

Haut

Répétition automatique

Sur un clavier d'ordinateur, le fait de maintenir une touche enfoncée finit par produire un phénomène de répétition automatique. Avec Clavier-Braille, ce genre de comportement est désactivé. Pour générer le même caractère à plusieurs reprises il faut donc le taper, puis relâcher les touches et les enfoncer de nouveau à chaque réitération du caractère.

Haut

Touches désactivées

Pour éviter certains types d'erreur, les touches G et H, de même que les touches des rangées situées immédiatement au dessus et en dessous des points braille ont été désactivées.

Les touches désactivées deumeures cependant fonctionnelles lorsqu'elles sont utilisées en combinaison avec une touche modificatrice telle que Majuscule, Contrôle, Alt ou Windows. C'est pourquoi la touche I utilisée seule n'aura aucun effet, alors que Majuscule + I produira un i majuscule.

Haut


À jour le 21 juillet 2008
Courriel