Vous êtes ici : Accueil > Apprendre à jouer > Leçon 6.

6. La notation algébrique.

Attention ! Le contenu de cette leçon n'est pas nécessaire pour apprendre à jouer, mais il le devient pour s'y retrouver dans la littérature échiquéenne.

Un système de notation permet d'écrire les coups d'une partie afin de pouvoir la reproduire ensuite. Plusieurs systèmes de notation ont été proposés au cours des siècles, mais c'est le système de notation « algébrique » qui a fini par s'imposer.

Ce système existe en version « abrégée » et en une version dite « complète ». C'est de cette dernière dont il faut d'abord parler.

6.1  La notation d'un coup.

Pour noter un coup en notation algébrique complète, on écrit à la suite :

Les blancs jouent 1. Cg1-f3 Échiquier où le cavalier-roi blanc est passé des cases g1 à f3. Le coup se note: 1. Cg1-f3.

Au premier coup des blancs, le cavalier-roi est passé de la case g1 à la case f3. Le coup se note 1. Cg1-f3.

En notation algébrique abrégée, se sont les mêmes règles qui s'appliquent, à quelques exceptions près :

6.2  La notation d'une partie.

Une partie se note sous la forme d'un tableau à deux colonnes (une pour les blancs et une pour les noirs) dont les lignes sont numérotées à la suite.

Une fois le tableau fait, on note tout simplement les coups au fur et à mesure qu'ils sont joués.

Exemple de notation d'une partie
 BlancsNoirs
1.e2-e4e7-e5
2.Cg1-f3d7-d6
3.Ff1-c4Cb8-c6
4.Cb1-c3Fc8-g4
5.Cf3xe5?Fg4xd1??
6.Fc4xf7+Re8-e7 (forcé)
7.Cc3-d5#1-0
Commentaire :
5… Cc6xe5 ! et ce sont les blancs qui perdent une pièce !

6.3  La notation d'une position.

Pour noter une position, on donne les coordonnées de chaque pièce en les faisant précéder de sa lettre initiale, et en suivant l'ordre roi, dame, tour, fou, cavalier, pion.

On note, dans l'ordre, l'emplacement des pièces blanches, puis l'emplacement des pièces noires, et enfin le camp au trait.

Exemple de transcription d'une position
Position sur l'échiquier Transposition sur papier
Blancs: roi en g1, dame en g5, tours en a1 et f1, fou en b3, cavaliers en b1 et f3 et pions en a2, f2, g2 et h2. Noirs: roi en g8, dame en b6, tours en a8 et f8, fous en c6 et g7, cavalier en e4 et pions en b5, f7, g6 et h7.

Blancs : Rg1, Dg5, Ta1, Tf1, Fb3, Cb1, Cf3, a2, f2, g2, h2.

Noirs : Rg8, Db6, Ta8, Tf8, Fc6, Fg7, Ce4, b5, f7, g6, h7.

Trait : blancs.

Accueil  |  Haut de page  |  Leçon suivante.

© Normand Lamoureux, 2002–2008. Sous licence Creative Commons.
Politique d'accessibilité du site. Respect de la vie privée.
À jour le 11 septembre 2006.