Vous êtes ici : Accueil > Glossaire > Mots commençants par U, V ou Z.

Glossaire du jeu d'échecs.

Lettre U.

Unité :
partie mobile évoluant sur l'échiquier, à savoir une pièce ou un pion.
Unité clouée :
unité qui ne peut quitter sa case sans mettre son roi en échec ou sans mettre une pièce de plus grande valeur qu'elle en prise. Visualiser un tableau comparatif sur la valeur des pièces.

Lettre V.

Valeur :
rapport de force entre une pièce et un pion, exprimé en nombre de points. En fixant la valeur d'un pion à 1 point, on peut dire que la valeur des pièces est, approximativement, de 9 points pour la dame, de 5 pour une tour, de 3 pour un fou et de 3 pour un cavalier.
Tableau des équivalences
NomSymboleAbréviationValeur
RoiRoi blanc. ou Roi noir.R(la partie)
DameDame blanche. ou Dame noire.D9 points
TourTour blanche. ou Tour noire.T5 points
FouFou blanc. ou Fou noir.F3 points
CavalierCavalier blanc. ou Cavalier noir.C3 points
PionPion blanc. ou Pion noir.[ ]1 point
Variante :
suite de coups reliés par une idée commune. La variante est forcée si les répliques adverses ne laissent place à aucun choix.
Variante forcée :
suite de coups reliés par une idée commune et appelant des répliques adverses qui ne laissent place à aucun choix.
Virtuelle (opposition ~) :
voir opposition.

Lettre Z.

Zeitnot :
mot allemand signifiant « manque de temps » et qui sert à décrire la situation d'un joueur qui doit jouer un certain nombre de coups avec peu de temps de réflexion.
Zugzwang (être en ~) :
état d'un camp au trait dont tous les coups possibles sont mauvais.
Zugzwang (mettre en ~) :
désavantage qui consiste dans le seul fait d'avoir à jouer.

Exemple de zugzwang Blancs: roi en f6, pions en g5 et g7. Roi noir en h8.

Les blancs, au trait, gagneraient par 1. Rf6-f7. Mais après 1… Rh8-g8, ils n'ont plus aucun bon coup.

Soit en effet 2. Rf6-g6 ou g5-g6, et les noirs sont pat ; soit le roi abandonne la protection du pion en g7 et les noirs forcent la nulle.

Par leur dernier coup, les noirs laissent donc les blancs dans l'obligation de jouer un mauvais coup. Ils les mettent en zugzwang.

Est-il besoin de dire que 1… Rh8-h7 n'aurait par le même effet ?

Zugzwang mutuel (cas de ~) :
position dans laquelle tous les coups réglementaires possibles sont mauvais, peu importe le camp au trait.

Exemple de zugzwang mutuel Blancs: roi en f6 et pion en e6. Roi noir en f8.

Si les blancs ont le trait, les noirs font nulle comme suit :

1. e6-e7+ Rf8-e8, 2. Rf6-e6 pat. Ou 1. Rf6-ad lib. Rf8-e7, etc.

Si les noirs ont le trait, les blancs gagnent comme suit :

1… Rf8-e8, 2. e6-e7 Re8-d7, 3. Rf6-f7 etc.

Conclusion : le camp au trait se trouve désavantagé du seul fait d'avoir à jouer.

Accueil  |  Haut de page | Fin du glossaire.

© Normand Lamoureux, 2002–2008. Sous licence Creative Commons.
Politique d'accessibilité du site. Respect de la vie privée.
À jour le 20 octobre 2005.