Vous êtes ici : Accueil > Ouverture > Piège > Piège numéro 1.

Piège numéro 1 (suite).

Après cette leçon, ceux qui tenteront de vous tendre le piège du mat du berger risquent de rencontrer une résistance à laquelle ils ne s'attendent pas. Vous jouirez alors d'un avantage psychologique.

Le remède au mat du berger

Après 5… Cc6-d4 !

Blancs: Re1, Db3, Ta1, Th1, Fc1, Fc4, Cb1, Cg1, a2, b2, c2, d2, e4, f2, g2, h2. Noirs: Re8, Dd8, Ta8, Th8, Fc8, Ff8, Cd4, Cf6, a7, b7, c7, d7, e5, f7, g6, h7. Trait aux blancs.

Au lieu du fautif 3… Cg8-f6 ?, les noirs peuvent jouer 3… g7-g6 qui, en plus d'ouvrir la porte au déploiement de leur fou en g7, défend le pion f7 tout en attaquant la dame.

Après 4. Dh5-f3 qui menace encore de faire mat en f7, 4… Cg8-f6 pare la menace tout en développant une nouvelle pièce vers le centre.

Et si les blancs tentent de viser encore f7 par 5. Df3-b3, alors les noirs contre-attaquent en jouant 5… Cc6-d4 ! Il s'ensuit presque obligatoirement 6. Db3-c3 pour éviter de perdre une tour après 6… Cd4xc2+ et 7… Cc2xa1. Ajoutons que 6. Fc4xf7+ Re8-e7 (forcé) 7. Db3-c4 serait suivi de 7… b7-b5 !, puis de Re7xf7.

Au lieu de capturer e4, les noirs peuvent ensuite s'emparer de l'initiative au centre en jouant 6… d7-d5 ! Ce coup sera éventuellement suivi de 7. e4xd5, de 7… Fc8-f5 (qui menace 8… Cd4xc2+ suivi de Cc2xa1) et de 8. d2-d3 ? (pour parer la menace).

Les noirs y vont alors d'un sacrifice avec 8… Ff8-b4 ! 9. Dc3xb4, puis d'un échec 9… Cd4xc2+ ! Rad lib., et de la capture de la dame 10… Cc2xb4. Notons que la suite 9. Fc4-b5+ Fc8-d7 10. Fb5xd7+ Dd8xd7 11. Dc3xb4 ne fait que retarder la capture de la dame de deux coups.

Accueil  |  Haut de page  |  Piège suivant.

© Normand Lamoureux, 2002–2007. Sous licence Creative Commons.
Politique d'accessibilité du site. Respect de la vie privée.
À jour le 20 octobre 2005.