Vous êtes ici : Accueil > Ouverture > Piège > Piège numéro 7.

Piège numéro 7.

Si le piège précédent nous a appris à nous méfier des pions laissés en prise sans raison apparente, celui-ci veut nous apprendre à nous méfier d'une pièce mineure qui fait tout pour inciter les pions à sa poursuite.

La poussée de pions inconsidérée

Après 4… f5-f4 ?

Blancs: Re1, Dd1, Ta1, Th1, Fc1, Fg3, Cb1, Cg1, a2, b2, c2, d4, e2, f2, g2, h2. Noirs: Re8, Dd8, Ta8, Th8, Fc8, Ff8, Cb8, Cg8, a7, b7, c7, d7, e7, f4, g5, h6. Trait aux blancs.

1. d2-d4 f7-f5. Alors que les blancs s'emparent de e5, les noirs prennent le contrôle de e4. À plus long terme, le coup des noirs vise l'ouverture de la colonne « f » pour accroître l'activité de leur tour-roi après le petit roque. Y auriez-vous pensé ?

2. Fc1-g5. Vraisemblablement pour empêcher l'avance du pion « e » et doubler les pions sur la colonne « f » après 2… Cg8-f6, 3. Fg5xf6 e7xf6. D'où la réaction des noirs : 2… h7-h6.

3. Fg5-h4. Dans le but d'encourager l'adversaire à pousser ses pions… et à découvrir son roi. 3… g7-g5. Mission accomplie.

4. Fh4-g3. De là, le fou semble pouvoir être cerné facilement, mais c'est une illusion. Les noirs jouent quand même 4… f5-f4 ? Dans leur volonté de capturer le fou, les noirs en ont oublié la sécurité de leur propre roi.

Après avoir affaibli l'aile roi adverse, les blancs passent à l'action et jouent 5. e2-e3. En attaquant f4 tout en menaçant de faire mat au prochain coup par 6. Dd1-h5 mat, les blancs protègent indirectement leur fou.

Les noirs jouent 5… h6-h5 pour empêcher 6. Dd1-h4 mat. Les blancs pourraient maintenant prendre f4 pour sauver leur fou, mais ils trouvent mieux et poursuivent avec 6. Ff1-d3, qui crée une nouvelle menace de mat à cause de 7. Fd3-g6 mat. Les noirs parent cette menace par 6… Th8-h6 ?, mais il aurait été préférable de jouer 6… Ff8-g7, 7. e3xf4 h5-h4.

La position est maintenant mûre pour une combinaison gagnante : 7. Dd1xh5+ ! (pour dévier la tour de son poste de défense) 7… Th6xh5 (quasi forcé), 8. Fd3-g6 mat. La dame s'est sacrifiée dans le seul but d'écarter la tour noire de son poste de défense. Il s'agit d'un sacrifice de déviation.

Accueil  |  Haut de page  |  Piège suivant.

© Normand Lamoureux, 2002–2007. Sous licence Creative Commons.
Politique d'accessibilité du site. Respect de la vie privée.
À jour le 20 octobre 2005.