Vous êtes ici : Accueil > Ouverture > Piège > Piège numéro 8.

Piège numéro 8.

Dans la partie qui suit, plutôt que de veiller à développer leurs pièces, les noirs ont essayé de forcer le jeu en jouant pas moins de cinq coups de dame sur un total de sept coups. Cette manière de jouer ne pouvait que les conduire à leur perte.

La valse de la dame

Après 5. Fc4xf7+ !

Blancs: Rg1, Dd1, Ta1, Tf1, Fc1, Ff7, Cb1, Cf3, a2, b2, c2, d2, f2, g2, h2. Noirs: Re8, De4, Ta8, Th8, Fc8, Ff8, Cb8, Cg8, a7, b7, c7, d7, e5, g7, h7. Trait aux noirs.

1. e2-e4 e7-e5, 2. Ff1-c4 Dd8-f6 ? Pour éventuellement poursuivre avec 3… Ff8-c5 afin de monter une attaque sur f2 mais, nous l'avons vu, ce genre d'entreprise est prématuré.

3. Cg1-f3 Df6-g6 ? Apparemment fort, puisque la dame vise simultanément e4 et g2, tous deux non protégés. Mais les blancs ont plus d'un tour dans leur sac.

4. 0-0 ! Les blancs laissent délibérément e4 en prise et ne demandent pas mieux que la dame s'en empare. Voyez-vous pourquoi ?

4… Dg6xe4 ? Les noirs, eux, ne l'ont pas vu, et pensent faire un bon coup en croquant un pion tout en attaquant le fou c4 laissé sans protection.

5. Fc4xf7+ ! La pointe ! Après 5… Re8xf7, il s'ensuivrait 6. Cf3-g5+ suivi de 7. Cg5xe4 qui gagne la dame. Le fou est donc intouchable. D'où la réplique obligée : 5… Re8-d8.

Avec un contrôle sur e8 et une tour prête à intervenir avec gain de temps sur la colonne « e », les blancs décident de sacrifier leur cavalier pour ouvrir les lignes du centre et passer à l'attaque : 6. Cf3xe5 !

Étourdie par sa course folle, la dame noire n'y voit rien et s'empare goulûment du cadeau empoisonné : 6… De4xe5 ?

Les blancs poursuivent avec 7. Tf1-e1, qui menace la dame. Mais au-delà de la dame elle-même, c'est la case e8 qui est visée. D'un pas assuré, la dame noire esquive le coup et se dirige vers le fou f7, laissé sans protection : 7… De5-f6 ? Mais la musique s'arrête soudainement et le rideau tombe : 8. Te1-e8 mat.

Accueil  |  Haut de page  |  Piège suivant.

© Normand Lamoureux, 2002–2007. Sous licence Creative Commons.
Politique d'accessibilité du site. Respect de la vie privée.
À jour le 20 octobre 2005.