Vous êtes ici : Accueil > Ouverture > Piège > Piège numéro 10.

Piège numéro 10.

Dès leur 2e coup, les noirs vont prêter flanc à une attaque sur leur roi. Les blancs vont saisir l'occasion et faire intervernir leurs pièces l'une après l'autre avec gain de temps. Cerné de toute part, le roi noir sera vite obligé de capituler. La leçon à tirer est simple : ne jamais compromettre la sécurité de son roi dans l'ouverture.

Ouverture de la chasse au roi

Après 4… Re8-e7

Blancs: Re1, Dh5, Ta1, Th1, Fc1, Ff1, Cb1, a2, b2, c2, d2, e4, f2, g2, h2. Noirs: Re7, Dd8, Ta8, Th8, Fc8, Ff8, Cb8, Cg8, a7, b7, c7, d7, e5, g7, h7. Trait aux blancs.

1. e2-e4 e7-e5, 2. Cg1-f3 f7-f6 ? En plus de priver le cavalier-roi de son poste habituel, ce coup expose le roi en ouvrant sur lui la dangereuse diagonale h5-e8. Mieux vaut défendre e5 par 2… d7-d6 ou 2… Cb8-c6.

3. Cf3xe5 ! Les blancs sacrifient leur cavalier pour permettre à leur dame de gagner rapidement la case h5. 3… f6xe5 ? En acceptant le cavalier, les noirs perdent le contrôle de e5 où la dame blanche pourra maintenant aboutir pour continuer l'attaque. Techniquement, les noirs sont déjà perdus.

4. Dd1-h5+ ! Les sorties de dame rapides sont habituellement mauvaises. Mais ici, le coup permet aux blancs de déroquer le roi adverse et de capturer un pion avec gain de temps. Le début d'une longue poursuite commence.

4… Re8-e7. Pour ne pas perdre une tour après 4… g7-g6, 5. Dh5xe5+ Dd8-e7, 6. De5xh8. 5. Dh5xe5+ Re7-f7 (forcé), 6. Ff1-c4+. Les blancs intensifient leur attaque en développant une autre pièce avec gain de temps.

6… Rf7-g6. Les blancs se retrouvent avec 4 pions de plus après 6… d7-d5, 7. Fc4xd5+ Rf7-g6, 8. h2-h4 (qui menace h4-h5 mat) h7-h6 (pour offrir une case de retraite au roi), 9. Fd5xb7 ! Ff8-d6 (car si Fc8xb7 ?, alors De5-f5 mat), 10. De5-a5 Cb8-c6 (pour attaquer la dame), 11. Fb7xc6.

7. De5-f5+. Pour refouler le roi à la bande où il sera encore plus vulnérable. 7… Rg6-h6 (forcé), 8. d2-d4+. Le fou entre en lice avec gain de temps. Le roi noir est littéralement harcelé. 8… g7-g5. Comment les blancs poursuivent-ils l'attaque ? Par le splendide 9. h2-h4 !

9… d7-d5. Une tentative de contre-attaque, mais il est trop tard depuis longtemps. 10. Df5-f7. Pour gagner le contrôle de g7 et empêcher le roi de s'y réfugier. Il s'ensuit 10… d5xc4 et 11. h4xg5 mat.

Accueil  |  Haut de page  |  Piège suivant.

© Normand Lamoureux, 2002–2007. Sous licence Creative Commons.
Politique d'accessibilité du site. Respect de la vie privée.
À jour le 20 octobre 2005.