Vous êtes ici : Accueil > Ouverture > Piège > Piège numéro 14.

Piège numéro 14.

Après avoir affaibli les pions protecteurs du roi, les noirs vont permettre aux blancs de sacrifier une pièce et d'ouvrir de nouvelles lignes. Suite à une seconde erreur, le matériel investi n'a pas tardé à rapporter gros.

Un sacrifice d'investissement

Après 8… g7-g5 ?

Blancs: Rg1, Dd1, Ta1, Tf1, Fc4, Fh4, Cb1, Cf3, a2, b2, c3, d4, e4, f2, g2, h2. Noirs: Re8, De7, Ta8, Th8, Fb6, Fc8, Cc6, Cg8, a7, b7, c7, d6, e5, f6, g5, h7. Trait aux blancs.

1. e2-e4 e7-e5, 2. Cg1-f3 Cb8-c6, 3. Ff1-c4 Ff8-c5. Ce sont-là les coups caractéristiques de la partie italienne.

4. c2-c3. Les blancs préparent la poussée d2-d4, 4… Dd8-e7 et les noirs la retardent. Car après 5. d2-d4, suivrait 5… e5xd4, 6. c3xd4 et De7xe4+.

5. 0-0 d7-d6. Chaque camp poursuit son développement. Mais maintenant que le roi n'est plus sur la colonne « e », les blancs réussissent à avancer un deuxième pion au centre 6. d2-d4 Fc5-b6.

7. Fc1-g5 f7-f6 ? En plus d'affaiblir inutilement les pions du roque, ce coup bloque la sortie du cavalier. Mieux aurait valu tolérer un clouage et protéger la dame par Cg8-f6.

8. Fg5-h4 g7-g5 ? seconde erreur. Les blancs en profitent et y vont d'un sacrifice de cavalier 9. Cf3xg5 ! 9… f6xg5… dans le but d'ouvrir des lignes et de monter une attaque contre le roi adverse, coincé au centre 10. Dd1-h5+ Re8-d7, 11. Fh4xg5.

11… De7-g7 ? Il est normal de vouloir laisser la dame en jeu, mais de là, cette dernière ne contrôle plus e8. Une erreur qui permet la jolie combinaison de mat qui va suivre. 12. Fc4-e6+ Rd7xe6, 13. Dh5-e8+ Cg8-e7, 14. d4-d5 mat.

Accueil  |  Haut de page  |  Piège suivant.

© Normand Lamoureux, 2002–2007. Sous licence Creative Commons.
Politique d'accessibilité du site. Respect de la vie privée.
À jour le 20 octobre 2005.