Vous êtes ici : Accueil > Ouverture > Piège > Piège numéro 15.

Piège numéro 15.

La diagonale e1-h4 donne souvent lieu à des attaques surprise en début de partie et il faut apprendre à surveiller de près ce qu'il est susceptible de s'y passer. La partie qui suit en est un bel exemple.

Un courant d'air sur le roi

Après 4. Cb1-c3 ??

Blancs: Re1, Dd1, Ta1, Th1, Fc1, Ff1, Cc3, Cg1, a2, b2, c2, d2, e2, g2, h2. Noirs: Re8, Dd8, Ta8, Th8, Fc8, Fd6, Cb8, Cg8, a7, b7, c7, f7, g7, h7. Trait aux noirs.

1. f2-f4. Coup caractéristique du début Bird. En plus de ne pas installer de pion au centre et de ne contribuer en rien au développement des pièces, ce coup a pour défaut d'exposer le roi sans nécessité. Pas étonnant qu'il ne soit à peu près jamais joué.

1… e7-e5. 1… d7-d5 est également jouable, mais les noirs tentent d'exploiter les faiblesses du premier coup blanc en offrant un pion dans le but d'accélérer leur développement.

2. f4xe5. Voyant que les blancs sont prêts à marcher dans leur plan, les noirs offrent un deuxième pion et jouent 2… d7-d6.

3. e5xd6. Mieux vaudrait penser au développement et jouer 3. Cg1-f3. Il s'ensuit tout naturellement 3… Ff8xd6.

4. Cb1-c3 ?? Coup en apparence correct puisqu'il développe une pièce, mais les blancs sous-estiment la faiblesse qu'occasionne l'absence du pion en f2.

4… Dd8-h4+ ! Après tout, les blancs l'ont bien cherché. D'ordinaire ce genre d'échec ne donne pas grand chose, mais ici, la présence d'un fou prêt à intervenir en g3 fait toute la différence.

Les blancs n'ont pas le choix et jouent 5. g2-g3. Les noirs pourraient se contenter de poursuivre l'attaque et arriver au même résultat en sacrifiant leur fou, mais ils préfèrent épater la galerie en y allant d'un sacrifice de dame 5… Dh4xg3+ ! La suite est limpide : 6. h2xg3 Fd6xg3 mat.

Accueil  |  Haut de page  |  Piège suivant.

© Normand Lamoureux, 2002–2007. Sous licence Creative Commons.
Politique d'accessibilité du site. Respect de la vie privée.
À jour le 20 octobre 2005.