Vous êtes ici : Accueil > Ouverture > Piège > Piège numéro 19.

Piège numéro 19.

On pense assez spontanément à évaluer ce qu'on gagne à déplacer une pièce, mais on oublie de considérer ce qu'on laisse derrière soi par la même occasion. C'est ce genre de non considération qui explique les erreurs dans le jeu des noirs. Malheureusement pour eux, le deuxième « oubli » aura été de trop.

Toujours assurer ses arrières

Réti-Dunkelblum, Vienne, 1914

Après 6… Dd8-f6 ?

Blancs: Re1, Dd4, Ta1, Th1, Fc1, Ff1, Cc3, a2, b2, c2, e4, f2, g2, h2. Noirs: Re8, Df6, Ta8, Th8, Fc8, Ce5, Cg8, a7, b7, c7, d7, f7, g7, h7. Trait aux blancs.

1. e2-e4 e7-e5, 2. Cg1-f3 Cb8-c6, 3. Cb1-c3. Cette ouverture porte le nom de partie des trois cavaliers.

3… Ff8-c5 ?! Ce coup si plausible n'est actif qu'en apparence. Car il laisse aux blancs la possibilité de s'emparer du centre.

4. Cf3xe5 ! Cc6xe5. Les blancs viennent d'échanger leur cavalier contre un pion, mais ils le regagnent tout de suite par 5. d2-d4. D'où le nom de « pseudo-sacrifice ».

5… Fc5xd4 ? Mieux aurait valu 5… Fd6, 6. d4xe5 Fd6xe5 pour empêcher la dame blanche de se poster au centre.

6. Dd1xd4 Dd8-f6 ? En plus d'occuper la case de développement du cavalier en g8, ce coup abandonne la protection de c7. La contre-attaque sur la dame par 6… Ce5-c6 est hors de question à cause de 7. Dd4xg7, mais mieux aurait valu protéger le cavalier par 6… d7-d6.

7. Cc3-b5 ! En plus d'attaquer c7 laissé sans défense, ce coup menace apparemment de prendre une tour après 8. Cb5xc7+. Ce que les noirs veulent empêcher par 7… Re8-d8 ?, mais mieux aurait valu réagir en jouant 7… c7-c6. Car 8. Cb5xc7+ Re8-d8, 9. Cc7xa8 aurait été réfuté par 9… Ce5-f3+ suivi de 10… Df6xd4.

Le principal inconvénient du dernier coup des noirs vient de ce qu'il laisse la case f8 (accessible à la dame blanche) sans contrôle. D'où le décisif 8. Dd4-c5 ! Incapables de parer à la fois à 9. Dc5xc7+ et à 9. Dc5-f8 mat, les noirs abandonnent.

Accueil  |  Haut de page  |  Piège suivant.

© Normand Lamoureux, 2002–2007. Sous licence Creative Commons.
Politique d'accessibilité du site. Respect de la vie privée.
À jour le 20 octobre 2005.