Vous êtes ici : Accueil > Règles > Quiz > La marche des pièces.

Quiz sur la marche des pièces.

Introduction.

À la fin de chaque question, un lien vous dirige vers la réponse qui y correspond. Et à la fin de cette réponse, un lien vous dirige vers la question suivante.

Dans un cas comme dans l'autre, votre navigateur devrait positionner le texte dans le haut de votre écran.

Questions sur la marche des pièces.

  1. Quelle est la seule pièce qui a le pouvoir de sauter par-dessus les autres ? Réponse.
  2. Quelle est la seule pièce qui n'a jamais le droit de reculer ? Réponse.
  3. Quelle est la seule pièce qui a le pouvoir de se transformer en une autre ? Réponse.
  4. Quelle est la seule pièce qui ne peut jamais se mettre ou être laissée en prise ? Réponse.
  5. Quelle est la seule pièce qu'on n'a jamais le droit de capturer ? Réponse.
  6. Quelle est la seule pièce qui ne capture pas comme elle marche ? Réponse.
  7. Quelle est la seule pièce qui ne peut jamais aller sur une case d'une autre couleur ? Réponse.
  8. Quelle est la seule pièce qu'on ne peut jamais sacrifier ? Réponse.
  9. Un pion a-t-il le droit de mettre le roi en échec ? Réponse.
  10. Plutôt que d'avancer un pion de deux cases, un joueur a-t-il le droit d'avancer deux pions d'une seule case ? Réponse.
  11. Un pion noir se trouve devant le pion-dame blanc encore sur sa case initiale. Les blancs ont-ils le droit d'avancer leur pion-dame de deux cases en sautant par-dessus le pion noir ? Réponse.

Réponses aux questions sur la marche des pièces.

  1. Le cavalier est la seule pièce du jeu d'échecs qui a le pouvoir de franchir une case occupée. D'où le fait qu'on parle de sa marche comme d'un bond ou un saut. Question suivante.
  2. Aux échecs la seule pièce à ne jamais avoir le droit de reculer est le pion. Toutes les autres ont le droit de reculer. Question suivante.
  3. Seul le pion a le pouvoir de se transformer en une autre pièce. Cette transformation se nomme « promotion » et elle se produit au moment où un pion atteint l'autre bout de l'échiquier. Question suivante.
  4. Non seulement un roi ne peut jamais se mettre lui-même en prise, mais il ne peut pas être laissé en prise lorsqu'il est attaqué par une pièce adverse. D'où la grande vulnérabilité du roi. Question suivante.
  5. Bien des novices ne le savent pas, mais on n'a jamais le droit de capturer le roi adverse. Si l'adversaire a laissé son roi en prise, il a fait un coup illégal et son coup doit être repris. Si l'adversaire n'a aucun moyen de soustraire son roi à l'échec, la partie est finie. Question suivante.
  6. Aux échecs, toutes les pièces capturent de la même manière qu'elles se déplacent sauf les pions. Question suivante.
  7. On n'y pense pas toujours, mais un fou sur case claire ne pourra jamais se retrouver sur une case foncée. De même, un fou sur case foncée ne pourra jamais se retrouver sur une case claire. Question suivante.
  8. Le roi n'ayant jamais le droit de se mettre ou d'être laissé en prise, il se trouve à être la seule pièce à ne jamais pouvoir être sacrifiée. Question suivante.
  9. N'importe quelle pièce a le doit de mettre le roi adverse en prise, y compris un pion, mais pas le roi. Un roi n'ayant jamais le droit de se mettre lui-même en prise, il s'ensuit qu'il ne peut jamais s'approcher suffisamment du roi adverse pour l'attaquer. Question suivante.
  10. Non. Le seul moment où un joueur est autorisé à déplacer deux pièces avant de laisser son adversaire jouer, c'est lorsqu'il fait le roque. Question suivante.
  11. Non, puisque les pions ne peuvent jamais franchir une case occupée. Les cavaliers sont les seuls à pouvoir sauter par-dessus les autres pièces. Première question de la section suivante.

Accueil  |  Haut de page  |  Suite.

© Normand Lamoureux, 2002–2008. Sous licence Creative Commons.
Politique d'accessibilité du site. Respect de la vie privée.
À jour le 20 octobre 2005.