Vous êtes ici : Accueil > Règles > Article 3.

Les règles officielles du jeu d'échecs.

Article 3 : Le mouvement des pièces.

3.1  Aucune pièce ne peut se déplacer sur une case occupée par une pièce de même couleur. Si une pièce se déplace sur une case occupée par une pièce adverse, cette dernière est capturée et retirée de l'échiquier comme partie intégrante du même coup. Selon les articles 3.2 - 3.5, on dit qu'une pièce attaque une case si elle peut éventuellement effectuer une prise sur cette case.

3.2 

a)  La Dame se déplace sur toute case de la colonne, de la traverse ou des diagonales sur lesquelles elle se trouve.

b)  La Tour se déplace sur toute case de la colonne ou de la traverse sur lesquelles elle se trouve.

c)  Le Fou se déplace sur toute case de l'une ou de l'autre diagonale sur laquelle il se trouve.

En effectuant ces mouvements, la Dame, la Tour ou le Fou ne peuvent se déplacer au-dessus d'une autre pièce.

3.3  Le Cavalier se déplace sur une des cases la plus proche de celle sur laquelle il se trouve, mais pas sur la même colonne, traverse ou diagonale. Il ne passe pas directement au-dessus d'une case intermédiaire.

3.4 

a)  Le pion se déplace en avant sur la case immédiatement inoccupée en face de lui sur la même colonne, ou

b)  à son premier coup, il peut avancer de deux cases sur la même colonne à condition qu'elles soient inoccupées, ou

c)  il se déplace sur une case occupée par une pièce adverse, située diagonalement en face de lui sur la colonne adjacente, et capture ainsi cette pièce.

d)  Un pion attaquant la case traversée par un pion adverse qui a avancé de deux cases à partir de sa position initiale peut prendre ce pion comme si ce dernier n'avait avancé que d'une case. Cette prise ne peut avoir lieu qu'en réponse immédiate à l'avancée de deux cases du pion adverse. On l'appelle " prise en passant ».

e)  Quand un pion accède à la traverse la plus éloignée de sa position de départ, il doit être échangé, comme partie intégrante du même coup, contre une Dame, une Tour, un Fou ou un Cavalier de même couleur. Le joueur ne doit pas limiter son choix aux pièces qui ont été précédemment capturées. L'échange d'un pion contre une autre pièce est appelé « promotion » et la pièce promue est immédiatement opérationnelle.

3.5 

a)  Le Roi peut se déplacer de deux façons différentes, soit :

i)  sur l'une des cases adjacentes qui n'est pas attaquée par une ou plusieurs pièces adverses, soit :

ii)  par le « roque ». C'est un mouvement du Roi et de l'une des Tours de la même couleur comptant pour un seul coup du Roi et effectué de la manière suivante : le Roi est déplacé de deux cases à partir de sa case initiale, sur la même traverse et en direction de la Tour j la Tour est ensuite déplacée par-dessus le Roi sur la dernière case que celui-ci vient de traverser.

1)  Le roque est illégal :

[a]  si le Roi a déjà été bougé, ou

[b]  avec une Tour qui a déjà été déplacée.

2)  Le roque est momentanément empêché :

[a]  si la case initiale du Roi, ou celle qu'il doit traverser, ou occuper, est attaquée par une ou plusieurs pièces adverses ;

[b]  si une pièce quelconque se trouve entre le Roi et la Tour avec laquelle le roque doit être effectué.

b)  Le Roi est « en échec » s'il est attaqué par une ou plusieurs pièces adverses, même si ces pièces ne peuvent elles-mêmes bouger. L'annonce de l'échec n'est pas obligatoire. Un joueur ne doit pas jouer un coup qui met ou laisse son propre Roi en échec.

Accueil  |  Haut de page  |  Section suivante.

© Normand Lamoureux, 2002–2008. Sous licence Creative Commons.
Politique d'accessibilité du site. Respect de la vie privée.
À jour le 20 octobre 2005.