Vous êtes ici : Accueil > Règles > Article 10.

Les règles officielles du jeu d'échecs.

Article 10 : Les fins de partie au k.-o.

10.1  Une fin de partie au k.-o. est la dernière phase d'une partie, quand tous les coups restant doivent être exécutés dans un temps limité.

l0.2  Si un joueur dispose de moins de deux minutes à sa pendule, il peut réclamer la nullité avant que son drapeau ne tombe. Il arrêtera alors les pendules et appellera l'arbitre.

a)  Si l'arbitre est convaincu que l'adversaire ne fait aucun effort pour gagner par des moyens normaux ou s'il est impossible de gagner par des moyens normaux, alors il déclarera la partie nulle. Dans le cas contraire, il remettra sa décision à plus tard.

b)  Dans ce dernier cas, l'adversaire peut bénéficier de deux minutes de temps de réflexion supplémentaire et la partie continuera en présence de l'arbitre.

c)  Après s'être donné le temps de décider, l'arbitre peut par la suite déclarer la partie nulle, même après la chute d'un drapeau.

10.3  Les coups illégaux n'entraînent pas forcément la perte de la partie. En accord avec l'Article 7.4, au premier comme au second coup illégal effectué par un même joueur, l'arbitre donnera à chaque fois deux minutes supplémentaires à l'adversaire ; au troisième coup illégal de ce même joueur, l'arbitre le déclarera perdant.

10.4  Si les deux drapeaux sont tombés et qu'il est impossible d'établir lequel est tombé le premier, la partie est nulle.

Accueil  |  Haut de page  |  Section suivante.

© Normand Lamoureux, 2002–2008. Sous licence Creative Commons.
Politique d'accessibilité du site. Respect de la vie privée.
À jour le 20 octobre 2005.