Vous êtes ici : Accueil > Règles > Préambule.

Les règles officielles du jeu d'échecs.

Préambule.

Les règles du jeu d'échecs ne peuvent couvrir le champ de toutes les situations pouvant survenir au cours d'une partie, ni régir toutes les questions administratives. Lorsque des cas ne sont pas explicitement réglés par un article des règles du jeu d'échecs, on devrait alors pouvoir trouver une décision correcte en étudiant des situations analogues à celles décrites dans les règles du jeu. Ces règles sous-entendent que les arbitres possèdent généralement la compétence voulue, un jugement sain et une objectivité absolue. Un règlement trop détaillé priverait l'arbitre de sa liberté de jugement, et l'empêcherait ainsi de résoudre un problème par une solution juste, équitable et dictée par des facteurs particuliers.

La FIDÉ demande à tous les joueurs d'échecs et à toutes les fédérations d'admettre ce point de vue. Une fédération qui applique déjà - ou qui voudrait appliquer - des règles plus détaillées est libre de le faire sous réserve que :

a)  elles ne contredisent en aucune manière les règles officielles de la FIDÉ ;

b)  elles restent limitées aux territoires dépendant de cette fédération ;

c)  elles ne soient pas appliquées lors de matchs, championnats ou rencontres qualificatives de la FIDÉ, ni à des tournois pouvant compter pour le classement, ou l'obtention d'un titre de la FIDÉ.

Accueil  |  Haut de page  |  Section suivante.

© Normand Lamoureux, 2002–2008. Sous licence Creative Commons.
Politique d'accessibilité du site. Respect de la vie privée.
À jour le 20 octobre 2005.