Vous êtes ici : Accueil > Tactique > Attaque double.

L'attaque double.

Définition et exemple.

Attaque double :
mise en prise simultanée de deux pièces adverses non protégées et incapables de se protéger mutuellement.

Exemple d'attaque double Roi blanc en f5. Noirs: fou en g7 et cavalier en f7.

Le fou et le cavalier noirs ne sont nullement en prise.

En jouant 1. Rf5-g6, les blancs viennent les attaquer tous les deux en même temps avec la même pièce.

Les blancs ont effectué une attaque double.

Analyse et compléments.

Essentiellement, l'attaque double repose sur la propriété d'une pièce de pouvoir contrôler plusieurs cases en même temps. Elle peut donc se faire avec n'importe quelle pièce, sauf un pion-tour, qui ne contrôle qu'une seule case.

Il existe un moyen simple de distinguer l'attaque double des cas similaires. Lors d'une attaque double, il n'y a qu'un seul attaquant, alors qu'il y en a toujours deux dans le cas d'un échec double ou dans le cas d'une menace double.

En langage familier, l'attaque double faite par un pion ou un cavalier porte le nom de fourchette.

Il est à noter qu'on ne saurait parler d'attaque double lorsqu'une des deux pièces est protégée ou qu'il existe une défense adéquate permettant de les sauver toutes les deux.

Accueil  |  Haut de page  |  Tactique suivante.

© Normand Lamoureux, 2002–2007. Sous licence Creative Commons.
Politique d'accessibilité du site. Respect de la vie privée.
À jour le 20 octobre 2005.