Vous êtes ici : Accueil > Tactique > Dégagement.

Le dégagement.

Définition et exemple.

Dégagement :
libération d'une case pour céder le passage à un pion ou à une pièce de son camp.

Exemple de dégagement Blancs: dame en f6, fou en e5 et cavalier en g7. Noirs: roi en g8, tour en f8 et pions en f7 et h7.

Sans la présence de son propre cavalier en g7, la dame pourrait se rendre sur h8 et mater le roi.

Voyant cela, les blancs jouent 1. Cg7-h5 pour laisser passer leur dame.

Les blancs ont effectué un dégagement.

Analyse et compléments.

Un dégagement ne doit pas être confondu avec une évacuation. Dans les deux cas, le coup joué laisse une case vacante. Mais c'est pour être occupée ensuite dans le cas d'une évacuation, tandis que c'est pour être franchie dans le cas d'un dégagement.

Un dégagement ne peut jamais être fait au profit d'un roi, puisque ce dernier ne peut avancer que d'une seule case à la fois. Un cavalier n'ayant pas besoin qu'on lui fraye un chemin, il s'ensuit qu'un dégagement n'est jamais fait pour lui non plus.

Reste donc qu'un dégagement se fait presque toujours au profit d'une dame, d'une tour ou d'un fou. Plus rarement au profit d'un pion.

Accueil  |  Haut de page  |  Tactique suivante.

© Normand Lamoureux, 2002–2007. Sous licence Creative Commons.
Politique d'accessibilité du site. Respect de la vie privée.
À jour le 20 octobre 2005.