Vous êtes ici : Accueil > Tactique > Échec intermédiaire.

L'échec intermédiaire.

Définition et exemple.

Échec intermédiaire :
échec permettant de gagner un tempo et de reporter un coup ayant une certaine urgence.

Exemple d'échec intermédiaire Blancs: roi en e5, pion en g6. Noirs: roi en e8, tour en f7 et cavalier en h7.

Le pion blanc vient de prendre la tour et le cavalier noirs en fourchette.

Après 1… Tf7-e7+, ce sera au tour du cavalier de se soustraire à l'attaque du pion blanc. Un deuxième sauvetage rendu possible uniquement parce que le premier a pu se faire avec gain de temps.

Analyse et compléments.

L'échec intermédiaire n'est qu'un cas particulier de coup intermédiaire dont il est, du reste, la forme la plus courante.

Accueil  |  Haut de page  |  Tactique suivante.

© Normand Lamoureux, 2002–2007. Sous licence Creative Commons.
Politique d'accessibilité du site. Respect de la vie privée.
À jour le 20 octobre 2005.