Vous êtes ici : Accueil > Tactique > Menace double.

La menace double.

Définition et exemple.

Menace double :
coup par lequel deux pièces acquièrent chacune la possibilité de jouer un coup offensif qui lui est propre au prochain tour.

Exemple de menace double Blancs: tour en e5 et fou en e6. Noirs: roi en g8, dame en g6, tour en e8, cavalier en f7, pions en f6, g7 et h7.

Les blancs ne menacent encore rien.

Mais après 1. Fe6-f5, leur fou menace de prendre la dame noire au prochain coup par 2. Ff5xg6, en même temps que leur tour menace de faire mat au prochain coup par 2. Te5xe8#.

Ayant, d'un coup, engendré deux menaces provenant de deux pièces distinctes, ils ont fait une menace double.

Analyse et compléments.

Dans le cas d'une menace double, il y a non seulement deux attaquants, mais deux cibles distinctes. Dans le cas d'un échec double, il y a deux attaquants, mais une seule cible : le roi. Dans le cas d'une attaque double ou d'une fourchette, il y a un seul attaquant, mais deux cibles.

Il peut être utile de préciser aussi que dans le cas d'une attaque à la découverte ou d'un échec à la découverte, ce n'est pas le nombre d'attaquants ou de cibles qui importe, mais la manière dont se produit l'attaque.

Accueil  |  Haut de page  |  Tactique suivante.

© Normand Lamoureux, 2002–2007. Sous licence Creative Commons.
Politique d'accessibilité du site. Respect de la vie privée.
À jour le 20 octobre 2005.