Vous êtes ici : Accueil > Tactique > Obstruction.

L'obstruction.

Définition et exemple.

Obstruction :
coup forçant l'advsersaire à entraver la marche de ses propres pièces.

Exemple d'obstruction Blancs: pions en g6 et h5. Noirs: roi en e5 et cavalier en e8.

Les pions blancs menacent de se rendre à dame, mais le roi et le cavalier noirs sont là pour tenter de les en empêcher.

En jouant 1. g6-g7, les blancs forcent le cavalier noir à se rendre en g7 où il devient non seulement incapable d'arrêter le pion « h », mais nuisible à son propre camp, car il entrave la marche de son roi vers la case de promotion.

Les blancs créent ainsi une obstruction.

Analyse et compléments.

Dans le cas d'une obstruction, l'obstacle nuisible appartient au camp lésé, tandis que dans le cas d'une interception l'obstacle appartient au camp adverse.

Accueil  |  Haut de page  |  Tactique suivante.

© Normand Lamoureux, 2002–2007. Sous licence Creative Commons.
Politique d'accessibilité du site. Respect de la vie privée.
À jour le 20 octobre 2005.